Alexandre Poulin- Comme des Enfants

Alexandre Poulin would like to remind you to go forth in the world with childlike wonder and love, especially with the one(s) you love. Happy Sunday.

Je suis fils d’hiver
Et toi, fée du St-Laurent
Nos rêves en bandoulière,
On n’a pas peur du grand vent

Mais les marchands d’avenir,
Voudraient nous faire croire
Qu’on n’a rien à dire,
Quand s’écrit notre histoire

Moi, je ne veux pas m’éteindre et rentrer dans le rang
Où les vies sont les mêmes et les rêves sur un banc
Tadaladada

Comme des enfants en cavale
Qui refusent de dormir
Quand s’éteint leur étoile
Et qu’il faudrait vieillir

Alors, partons ensemble
Vers des contrées sauvages
Où les gens nous ressemblent
Et n’ont qu’un seul visage!

Au début, nous serons seuls
Puis viendront des milliers
À croire que la boussole
Est salement déréglée

Et je ne peux pas me dire
De quoi sera fait demain
Mais à craindre le pire

Je sais qu’on fait jamais rien

J’ai pas peur de la route
Des surprises en chemin
J’ai même croisé le doute
Dans les lignes de ta main

Mais j’ai jamais voulu
D’une vie en pacage
J’aime mieux sourire à l’inconnu
Si l’inconnu à ton visage

Je sais le jour qui passe
Et qu’il ne revient guère
Que le temps nous enlaçe
Pour nous rendre à la terre

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s