Les Soeurs Boulay- Chats Sauvages

Un chat qu’on ne sait pas apprivoiser. J’en ai connu un.

On n’apprivoise pas les chats sauvages
Pas plus qu’on met en cage les oiseaux de la terre
Faut les laisser aller comme on les laisse venir au monde
Faut surtout les aimer jamais chercher à les garder
Tout doucement je veux voyager
En te jasant d’amour et de liberté

On n’emprisonne pas les cœurs volages
Pas plus qu’on coupe les ailes aux oiseaux de la terre
Faut les laisser aller toujours sans chercher à comprendre
Ils marchent seuls et n’ont qu’un seul langage
Celui de l’amour, celui de la vie
Ils chantent pour toi si t’en as envie

J’me sens un peu comme le chat sauvage
Et j’ai les ailes du cœur volage
J’veux pas qu’on m’apprivoise
J’veux pas non plus qu’on m’mette en cage
J’veux être aimer pour ce que j’ai à te donner
Tout doucement je veux voyager
En te jasant d’amour et de liberté

Cette chanson elle est pour nous
Elle jase d’amour et de liberté

Cette chanson elle est pour nous
Elle jase d’amour et de liberté

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s